La coopération technique

Dans le cadre de la reconstruction du pays suite à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, les priorités de la France en matière de coopération technique sont les suivantes :

- lutte contre la pauvreté et poursuite des objectifs du millénaire pour le développement (coopération en matière de santé et d’agriculture).

- promotion de l’état de droit et de la bonne gouvernance, protection des libertés fondamentales. Cette intervention passe par le biais de la société civile zimbabwéenne, bien organisée et efficace, et avec laquelle le bilan de notre coopération est très satisfaisant. En 2009, la France a soutenu des ONG comme Zimbabwe Peace Project, Centre for Community Development in Zimbabwe ou encoreZimbabwe Women’s Resource and Centre Network.

- développement durable et protection de l’environnement. Notre opérateur principal est le CIRAD, qui a développé, grâce à son projet "Produire et conserver en partenariat" une alliance très positive avec des centres de recherche des universités zimbabwéennes. Les co-financements de l’ensemble des partenaires se montent à environ 200.000 € par an.

La France a par ailleurs financé divers projets sur le Fonds de solidarité prioritaire (FSP) ou sur le Fonds social de développement (FSD), qui sont mis en œuvre sur plusieurs années :

- aménagement et réhabilitation des ressources en eau : 581.000 € (2003-2007)

- prévention de la transmission du SIDA mère/enfant : 261.000 € (2004-2007)

- appui aux acteurs du monde agricole en Afrique australe : 1.180.000 € (2001-2009, régional)

- appui aux populations rurales défavorisées : 800.000 € (2007-2010)

Enfin, la France contribue ponctuellement à des opérations menées par le gouvernement zimbabwéen dans le cadre de la sortie de crise. Elle s’est ainsi engagée à subventionner à hauteur de 100.000 € le processus de réforme constitutionnelle qui devrait aboutir à l’adoption d’une nouvelle constitution en 2010.

Il convient par ailleurs de noter que la France est un des plus gros contributeurs au fonds européen de développement, que la délégation de l’Union européenne au Zimbabwe est chargée de mettre en œuvre.

Liens utiles :

http://www.delzwe.ec.europa.eu/

http://europa.eu/pol/dev/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/development/index_fr.cfm

http://www.cirad.fr/

publié le 26/08/2010

haut de la page